Notre premier outil de sauvetage : La nage.


En tant que sauveteur, la natation est primordiale dans notre métier.

 

FORMATION

Deux entraînements par semaine, le mardi soir au stade nautique (21h – 22) et le samedi soir à la piscine de la Grâce de Dieu (18h – 19h30).

 

Au programme :

 

  • Natation ;
  • Natation avec palmes, masque, tuba ;
  • Remorquage d'un mannequin ;
  • Prises de dégagement ;
  • Sortie d'une victime de l'eau ;
  • Cours théoriques sur la réglementation des baignades.

- BNSSA : Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique -

Ce diplôme nécessite d'être diplômé du P.S.E. 1 et d'être âgé de 17 ans.

 

Epreuve n°1 : parcours sur 100 mètres en moins de 2'40 :
  • 25 mètres nage libre;
  • 2 x 25 mètres comprenant 15 mètres d'apnée;
  • Aller chercher un mannequin à une profondeur comprise entre 1,80m et 3,70m puis remorquage sur 25 mètres.
 
Epreuve n°2 : Parcours sur 250 mètres en moins de 4'20 :
  • Mise du matériel (palmes masque et tuba) inclus dans le chrono ;
  • 200 mètres avec palmes, masque et tuba ;
  • Aller chercher un mannequin à une profondeur comprise entre 1,80m et 3,70m puis remorquage sur 50 mètres.
 
Epreuve n°3 : Epreuve de secours à une victime en short et tee shirt sans temps imparti :

Un examinateur simule une détresse à une distance comprise entre 15 et 25 mètres du bord. Simulant la panique, il saisira de face le sauveteur qui approche.

Le candidat devra :
  • Nager vers la victime ;
  • Se dégager de sa prise ;
  • Remorquer la victime vers le bord du bassin en la rassurant ;
  • Sortir la victime de l'eau sans utiliser de matériel ni l’échelle ;
  • Sécuriser la victime sur le bord et effectuer une vérification des fonctions vitales ;
  • Pour finir le candidat expliquera sa démarche en la justifiant au jury.
 
Epreuve n°4 : QCM composé de 40 questions :
 
Pour chaque question, 3 à 5 réponses sont proposées et une ou plusieurs sont justes. Le candidat marque un point lorsqu'il a coché toutes les bonnes réponses et aucune mauvaise sur une question.

Le candidat réussit l'épreuve s'il marque au moins 30 points.

Thèmes abordés :
  • connaissance du milieu;
  • diplômes, compétences et obligations;
  • organisation administrative;
  • organisation de la sécurité;
  • surveillance et sécurité des activités spécifiques;
  • conduite a tenir en cas d'accident – premiers secours.
 
Il est organisé chaque année dans le département 3 sessions dans lesquelles les apprentis sauveteurs seront inscrits, soit dès la première date proposée, soit la seconde.
Si un échec se produit de la part du candidat et met fin à l'épreuve ainsi qu'à l'obtention du diplôme, celui-ci peut se représenter autant de fois qu'il souhaite aux sessions suivantes.
Après obtention, le BNSSA doit être renouvelé tous les 5 ans pour être valide.